Page:Jika - La foi et la raison.djvu/25

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



II.


Voici cette fameuse prédiction sur laquelle s’appuie le dogme principal du christianisme[1] : « Une העלמה hoalmo sera enceinte, et elle enfantera un fils et on appellera son nom Emmanuel[2] » Or, hoalmo ne signifie pas vierge, comme le veut le rédacteur de Saint-Matthieu[3], et avec lui tous les chercheurs de miracles. Chaque fois que, dans l’Ancien Testament, il est question d’une vierge, c’est le mot בּתולה bsoulo[4] qui est employé. Hoalmo, au contraire, veut

  1. Matth. I, 22.
  2. Isaïe VII, 14.
  3. Matth. I, 23.
  4. Gen. XXIV, 16 ; Ex. XXII, 15, 16 ; Lév. XXI, 3, 13, 14 ; Deut. XXII, 14, 15, 17, 19, 20, 23, 28 ; XXXII, 25 ; Juges XI, 37, 38 ; XIX, 24 ; Esth. II, 2, 3, 17, 19 ; Isaïe XXXVII, 22 ; XLVII, 1 ; LXII, 5 ; Jérémie II, 32 ; XIV, 17 ; XXXI, 4, 13, 21 ; XLVI, 11 ; LI, 22 ; Ézéch. IX, 6 ; XXIII, 3, 8 ; XLIV, 22 ; Am. V, 2 ; Zach. IX, 17.