Page:Jika - La foi et la raison.djvu/75

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


fables absurdes d’un médiocre historien ou d’un prêtre fanatique et ignorant ? Au surplus, l’histoire des peuples n’a-t-elle pas toujours eu une origine légendaire ? Comme celle de toutes les autres nations, l’histoire primitive des Juifs n’est que le résultat des légendes populaires, transformées, augmentées et finalement faussées par la tradition.

— Mais l’histoire de Jésus-Christ n’appartient pas à l’histoire primitive des Juifs. Elle n’est pas due non plus à la tradition, puisqu’elle a été décrite par les propres contemporains de Jésus.

— Je vois que tu ferais volontiers bon marché de l’Ancien Testament, pourvu que l’on ne touche point à Jésus. Eh bien ! quoique, à mon avis, il ne fut pas plus Christ que toi ou moi, il mérite, tout de même, une étude particulière.