Page:Jodelle - Les Œuvres et Meslanges poétiques, t. 2, éd. Marty-Laveaux, 1870.djvu/309

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


ODE DE LA CHASSE 69
AV ROY.

En quoy me ſen-ie ores pouſſer
Dans ce bois, remerquant les places
Où ie t’ay veu ces iours chaſſer
(Sire) eſtant preſent à tes chaſſes ?
Sus quitton noſtre Lyre, allon
Queſter, chaſſer, pourſuiure, ô Muſe,
Suy moy, Deeſſe, & ne refuſe
D’imiter ton ſrère Apollon
Qui bien ſouuent ayant ſonné
Des Dieux la gloire, & la nature,
Et du grand Monde façonné
Par eux la cauſe & la ſtructure :
Ou bien ſonné les fiers Geans,
Qui par ſon père à coups de foudre
Furent en quartiers & en poudre
Eſpars dans les champs Phlegreans :
En ſa main, dont ſi doctement
De ſon archet ſa Lyre il touche,