Page:La Révolution française et l'abolition de l'esclavage, t1.djvu/61

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée
1

INTRODUCTION.


LA récompenſe du travail ſerait meſurée ſur les produits de chaque territoire, & la nature du ſol donnerait par-tout des bornes à la population, ſi le Commerce n’était pas, entre les mains des Peuples, un reſſort univerſel qui ſert à établir une puiſſance indirecte d’une Nation ſur l’autre, & qui communique ſes impulſions juſqu’aux extrémités de l’Univers.

Sous ce rapport, le ſeul dont les hommes d’Etat puiſſent être frappés, la direction du Commerce ne doit pas être ſoumiſe aux vues des Négocians, dont l’unique ſyſtême eſt d’acheter à bas prix & de vendre cher : elle eſt un des principaux objets de l’adminiſtration publique, qui a pour but de multiplier les échanges & les travaux, & ne conſidere les Marchands que comme des êtres actifs, que le déſir de gagner rendrait nuiſibles à la Nation elle-même, ſi l’on ne ſavoit pas leur donner des occaſions de faire payer à l’étranger l’impôt de leurs ſervices.

A