Page:Lavignac - Le Voyage artistique à Bayreuth, éd7.djvu/57

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





CHAPITRE III

BIOGRAPHIE

____


« Il fallait qu’il fût malheureux,
car c’était un homme de génie. »
H. Heine.



Richard Wagner naquit le 22 mai 1813 à Leipzig, de Carl-Friedrich-Wilhelm Wagner, employé de police élevé au grade de chef de police par Davoust pendant l’occupation française, et de Johanna-Rosina Bertz, qui mourut en 1848.

Parmi les huit frères et sœurs de Richard Wagner, plusieurs embrassèrent la carrière théâtrale : Albert, qui fut le père de Johanna Jachmann, cantatrice connue ; Johanna-Rosalie, épouse de Oswald Marbach, fut actrice distinguée ; Clara-Wilhelmine, qui chanta aussi avec talent.

Après la bataille de Leipzig, une épidémie enleva le père de famille, qui laissa sa veuve dans une situation précaire. Elle se remaria en 1815 à Ludwig Geyer, acteur, dramaturge et peintre de portraits ; Geyer emmena sa femme et les enfants de celle-ci à Dresde, où l’appelait son engagement, et prit en grande affection le petit Richard, qui l’aima comme un père, et dont il voulait faire un peintre. Mais l’enfant montrait peu de dispositions pour le dessin et manifestait au contraire un penchant marqué pour la musique. Wagner raconte lui-même que la veille de la mort de son beau-père, en 1821, ayant joué au piano des morceaux que ses sœurs lui avaient appris, il enten-