Page:Le dictionnaire de l'Academie françoise - 1694 - T2 - R-Z.djvu/1

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée



R



R S. f. On prononce erre. Lettre consonne, & la dix-septiéme de l'Alphabet françois. Une grande R. une R. majuscule. une petite r. une double rr. deux rr.

RAB

RABAIS

RABAISSEMENT

RABAISSER

RABAT

RABAT JOYE

RABATTRE

RABBIN. s. m. On appelle ainsi un Docteur de la Loy, parmi les Juifs. Il est fort versé dans la doctrine des Rabbins. c'est le sentiment des Rabbins.

On appelle, Un Rabbin, un vieux Rabbin, Un homme qui sçait beaucoup de choses abstruses, un vieux sçavant.

Rabbinique. adj. de tout genre. Qui est des Rabbins, qui est propre des Rabbins. Le caractere Rabbinique est different de l'Hebraïque ordinaire.

Rabbinisme. s. m. La doctrine des Rabbins.

RABESTIR.

RABLE. sub. m. (l'A est long.) On appelle ainsi dans quelques animaux, la partie qui est depuis le bas des espaules jusqu'à la queuë. Il ne se dit guere que du liévre & du lapin. Le rable d'un lapin. le rable d'un liévre.

Il se dit par raillerie en parlant des hommes qui sont forts & robustes. Il a les espaules larges & le rable espais. il a bon rable.

Rablu, üe. adj. Qui a bon rable, qui est bien fourni de rable. Un liévre bien rablu.

Il se dit par raillerie, en parlant d'Un homme fort & robuste. C'est un gros garçon bien rablu.

RABOBLINER. v. a. Rapetasser. Il est bas, & n'a guere d'usage qu'à l'infinitif, ou aux temps formez du participe. Il a rabobliné tout cela. voilà qui est estrangement rabobliné.

Rabobliné, ée. part.

RABOT. s. m. Instrument de Menuisier, qui sert à polir le bois, & à le rendre uni. Polir avec le rabot. passer le rabot sur quelque piece de bois.

On dit fig. Passer le rabot sur un ouvrage de Vers, de Prose, y donner un coup de rabot, pour dire, Le perfectionner.

Rabot, signifie aussi, Un certain instrument dont on se sert à remuer & destremper la chaux.

Raboter. v. a. Polir, rendre uni avec le rabot. Du bois noüeux & malaisé à raboter. on n'a pas bien raboté cela.

Raboté, ée. part.

Raboteux, euse. adj. Il se dit proprement du bois, & signifie, Noüeux, inégal. Le cornoüiller est raboteux. des ais raboteux.

Il se dit aussi de toute superficie inégale, & principalement des chemins. C'est un païs inégal, pierreux & raboteux. des chemins raboteux.

RABOUGRIR. v. n. p. Il se dit proprement


des arbres & des plantes que la mauvaise nature de la terre, où les mauvais vents, ou le manque de soin empeschent de profiter. Les grandes gelées font rabougrir le jeune bois. quand les arbres ont attrapé le tuf, ils se rabougrissent. Il s'employe plus ordinairement dans le participe.

Rabougri, ie. part. Un jeune plan tout rabougri. des arbres tout rabougris.

Il se dit fig. d'Une petite personne de mauvaise conformation & de mauvaise mine. Un petit homme tout rabougri.

RABROUER. v. a. Rebuter avec rudesse & avec mespris. Si vous luy parlez de cela, il vous rabroüera terriblement, estrangement. c'est un homme fascheux, il rabroüe les gens.

Rabroüé, ée. part.

RAC

RACAILLE

RACCOMMODAGE

RACOMMODEMENT

RACCOMMODER

RACCOMMODEUR

RACCORNIR

RACCOURCIR

RACCOURCISSEMENT

RACCOUSTRER

RACCROCHER.

RACE. s. f. coll. Lignée, lignage, extraction, tous ceux qui viennent d'une mesme famille. Il est d'une bonne race, d'une race illustre, ancienne. il sort, il vient d'une noble race, d'une race de gens de bien, il est de la race royale. les trois races des Rois de France. les Rois de la premiere, de la seconde, de la troisiéme race. il y a eu de grands hommes, de grands Princes dans cette race. c'est un homme que l'on soupçonne d'estre de race Juifve. il n'est pas de race à faire une lascheté.

On dit poëtiquement. La race future, les races futures, les races à venir, pour dire, Tous les hommes à venir. Et, la race mortelle, pour dire, Le genre humain, On dit aussi en parlant des Divinitez du Paganisme, La race immortelle.

On dit par injure & par mespris, Race maudite, meschante race. les usuriers sont une race maudite, une meschante race.

On dit, en parlant à de petits enfans, Meschante race, meschante petite race. On dit aussi au pluriel, Ce sont de meschantes races. ces petites races-là font un bruit perpetuel.

Race, se dit aussi des animaux domestiques, comme Chiens, chevaux, bestes à cornes. Ce chien, ce cheval est de bonne race. j'en veux avoir de la race.

On dit fig. & prov. que Les bons chiens chassent de race, pour dire, que Les enfants tiennent des moeurs & des inclinations de leurs peres. Et on dit aussi absolument dans le mesme sens, qu'Un homme chasse de race.

Racaille. s. f. La lie & le rebut du peuple,