Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t1, 1887.djvu/259

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.




FÉLIX ARVERS


1806 - 1851




Félix Arvers a écrit plusieurs pièces de théâtre dont deux furent représentées ou Théâtre-Français ; il a collaboré avec Scribe et Bayard, et n’a laissé qu’un volume de vers : Mes Heures perdues, où se trouve le fameux sonnet qui doit sauver son nom de l’oubli.

______



UN SECRET




Mon âme a son secret, ma vie a son mystère :
Un amour éternel en un moment conçu.
Le mal est sans espoir, aussi j’ai dû le taire,
Et celle qui l’a fait n’en a jamais rien su.

Hélas ! j’aurai passé près d’elle inaperçu,
Toujours à ses côtés et toujours solitaire ;
Et j’aurai jusqu’au bout tait mon temps sur la terre,
N’osant rien demander et n’ayant rien reçu.