Page:Lermina - L’effrayante aventure.djvu/57

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


de cette demeure se refuse par principe à accueillir tout visiteur.

« J’ai pris des renseignements aux alentours, mais là encore, ma curiosité est restée insatisfaite, ou du moins ce que j’ai pu apprendre n’a fait que la surexciter.

« Cette maison appartient à un certain sir Athel Random, descendant, paraît-il, d’une des plus vieilles familles londoniennes. Ce personnage a acquis la propriété dont il s’agit à un prix assez élevé, immédiatement soldé comme on dit, cash on counter.

« Il s’occupe de recherches chimiques, aussi de mécanique. Du moins on le suppose, d’après les indications que portaient d’énormes caisses amenées par des camionneurs, lors de son emménagement. Il vit seul, sans domestiques, et, chose inouïe, jamais fournisseur n’a été vu lui apportant des provisions de bouche.

« Il sort très rarement, dans une automobile de forme assez bizarre, de si petites dimensions qu’on ne peut comprendre en quelle partie peut bien être logé le moteur. Ce véhicule roule avec une rapidité exceptionnelle. Mais, à ce sujet, je n’ai pu recueillir que peu de détails.