Page:Lignon - Importance de la conformation de la tête sur les aptitudes du cheval.djvu/14

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 17 —
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

bles et même trop répandues, car elles expriment la mollesse et le peu d’aptitude aux services pénibles qu’on aurait pu en retirer dans des conditions plus favorables.

Dolichocéphalie et Brachycéphalie. — M. Sanson, dans son ouvrage intitulé de l’Économie du bétail, reconnaît la tête comme devant servir de point de départ dans la caractéristique de la race. Voici ce qu’il dit à ce sujet : « Les caractères de race se tirent principalement dans toutes les espèces, de particularités relatives aux os du crâne et de la face, c’est-à-dire la tête. Le plus immédiatement saisissable, est en général celui qui résulte de la comparaison entre l’étendue ou le volume de l’une ou de l’autre de ces parties de la tête, de la direction des os du nez et de la situation des cavités orbitaires. À ces caractères fondamentaux, qui donnent à la race sa physionomie propre, s’en ajoutent d’autres plus superficiels, plus immédiatement accessibles à l’analyse, et quelques-uns parfois ont une valeur presque absolue, tant ils sont exclusifs et persistants. Mais il est bon de ne pas perdre de vue que les caractères ostéologiques de la tête sont essentiellement typiques et que tous les autres ne peuvent que venir s’y ajouter : ils les confirment sans jamais les suppléer.

La boîte crânienne, correspondant chez les animaux domestiques à ce qu’on appelle communément la région du front, est sensiblement aussi large que longue, c’est-à-dire qu’il y a autant de distance entre les deux plans que touchent l’entrée de chaque conduit auditif qu’entre le sommet de la tête et le niveau horizontal du fond de l’orbite ; ou bien les deux diamètres sont inégaux, et c’est le longitudinal qui l’emporte, en un mot, le front est sensiblement carré ; ou