Page:Lignon - Importance de la conformation de la tête sur les aptitudes du cheval.djvu/33

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 36 —
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

souvent chez les animaux pour lesquels on a fait dans le jeune âge un usage abusif du caveçon et de la muserole. La concavité qu’elle présente existe le plus souvent à la partie inférieure des sus-naseaux.

Sans gravité quand les os n’ont pas été dégradés et fracturés, et les cavités nasales oblitérées en partie, elle est dangereuse dans le cas contraire ; elle a seulement l’inconvénient de signifier chez les animaux un caractère indomptable et un maniement difficile, pour l’usage desquels on a employé des moyens extrêmes.

Tête de Brochet. — Longue, effilée et étroite, elle n’est pas aussi laide qu’on a bien voulu le dire, et si l’œil était placé moins haut, elle ne serait pas disgracieuse. (M. Merche.)

Tête de Vieille. — Émaciée et longue, elle a des rapports avec celle des vieux chevaux ruinés et amaigris ; elle participe des défauts de la tête étroite et longue dont je donnerai tout à l’heure la description.

Tête longue. — Cette conformation, qui se définit d’elle même, est loin d’être toujours défectueuse. Je m’explique : Quels défauts peut-on trouver à une tête longue présentant une largeur proportionnelle, des yeux bas et écartés ainsi que les oreilles, enfin, tous les attributs d’une tête intelligente, et si toutes les parties sont dans des rapports parfaits d’action ? Aucun, si ce n’est celui d’être désagréable à l’œil. Mais l’inconvénient, c’est qu’en général une tête longue entraîne tous les vices de la tête étroite : le cerveau est petit, les yeux et les oreilles sont rapprochés, la longueur de la face est triple de celle du crâne, etc., etc. On s’explique alors le mépris qu’on a pour les chevaux qui présentent cette dé-