Page:Luzel - Contes populaires, volume 1, 1887.djvu/482

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


donna un grand coup de pied... quelque part, et du coup, je fus lancée jusqu’à Plouaret, pour vous conter tout ceci.


Conté par Catherine Doz, femme Colcanab, au
bourg de Plouaret. — Janvier 1869.


On trouve aussi des Corps sans âme dans les traditions populaires des peuples Slaves. L’Ogre ou le Magicien Kostey, de l’Esprit des Steppes et du Tapis volant, dans le recueil de M. Alexandre Chodzko, Contes des paysans et des pâtres Slaves, est un Corps sans âme. — Ils existent pareillement dans les traditions et dans les contes tartars. — Les rapprochements à faire seraient nombreux et intéressants. — Voir Le Poirier aux Poires d’or et le Corps-sans-Ame, dans mon cinquième rapport sur une mission en Basse-Bretagne, dans le recueil des Archives de Missions scientifiques et littéraires, tome VII, page 101 - 187l. Je possède plusieurs versions bretonnes de ce cycle.


FIN DU TOME PREMIER