Page:Luzel - Contes populaires, volume 3, 1887.djvu/242

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


lever un ruban de peau rouge, depuis la nuque jusqu’à la plante du pied, et, de plus, payer cent écus.

Février revint à la maison avec l’argent et les deux rubans de peau rouge, car il emporta aussi celui de son frère Janvier, qui était suspendue à un clou, au mur de la salle, parmi un grand nombre d’autres.

On fît alors un grand repas. La trisaïeule de ma grand’mère, comme elle était un peu parente de la mère de Janvier et Février, fut aussi du festin, et c’est ainsi que s’est conservé dans ma famille le souvenir de cette belle histoire, et que j’ai pu vous la conter, sans y rien ajouter de mon cru.


Conté par Marguerite Philippe, de Pluzunet
(Côtes-du-Nord). — Décembre 1868.


J’ai publié dans Mélusine, tome Ier, colonne 465 et suivantes, une autre version plus développée de ce conte.