Page:Mérat - Les Trente-six Dédicaces pour les trente-six quatrains à Madame, 1903.djvu/32

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


LES TRENTE-SIX DÉDICACES


XIX

AU POÈTE ACHILLE PAYSANT

Un joli siècle qui fut grand
Aima ces légères escrimes…
Votre esprit m’est un sûr garant
Que vous vous plairez à ces rimes.