Page:Marx - Salaires, prix, profits.djvu/43

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


IV
De la valeur et des prix

Citoyens, me voici arrivé à un point où je dois aborder le véritable exposé de la question. Je ne peux m’engager à le faire d’une manière très satisfaisante, car pour cela il me faudrait parcourir le champ entier de l’économie politique. Je ne peux, comme on dit en français, qu’« effleurer le sujet ».

Avant tout nous avons à nous demander : qu’est-ce que la valeur d’une marchandise ? Comment cette valeur se détermine-t-elle ?

Au premier aspect, il semble bien que la valeur d’une marchandise est chose toute relative, et qui ne peut être fixée sans considérer une marchandise dans ses rapports avec toutes les autres, Et de fait, quand on parle de la valeur, de la valeur d’échange d’une mar-