Page:Milledonne (Baschet)- Journal du concile de Trente.djvu/42

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

34

JOURNAL DU CONCILE DE TRENTE.

Le ConcileOuverture du Concile le 13 avril 1545, comme nous l'avions dit, s'ouvrit en 1545, Paul III ayant publié la bulle dans laquelle il disait avoir déjà désigné Trente pour le lieu desessions et accordé l’indulgence plénière à qui prierait pour ses heureux résultats. Différentes autres conditions y étaient déclarées.

Ainsi, le 13 décembre de l’année 1545, un dimanche, s’ouvrit le Concile, avec trois Cardinaux pour Présidents et Légats apostoliques ; à savoir : Giovanni Maria di Monte, qui fut plus tard Jules III; Marcello Cervino, qui fut Marcel II, et Reginaldus Polus, qui mourut légat en Angleterre. Une procession solennelle fut faite de l’église de la Sainte-Trinité jusqu’à la cathédrale. Le premier Président célébra la messe du Saint-Esprit ; l'évéque de Biconte, monsignor Cornelio Musso, fit l’oraison : le peuple fut béni. Le secrétaire de don Diego de Mendozza, ambassadeur de l’Empereur, présenta les lettres d’excuses sur le fait de l’absence dudit ambassadeur : lecture publique en fut faite. On lut alors la bulle de convocation, et le premier Président demanda aux Pères s’ils trouvaient bon que le Concile