Page:Mirabeau - L’Ami des hommes, ou Traité de la population, 1759, t2.djvu/11

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
TABLE DES CHAPITRES.
  
Les mœurs s’altèrent par degrés, 
 145
  
La Religion, ressort principal des mœurs, 
 147
  
Un Prince irréligieux le plus fou des fanatiques, 
 150
  
Les Livres impies sont plutôt la suite du relâchement des mœurs que son principe, 
 156
  
Rien n’est moins intolérant que l’esprit de la Religion, rien ne l’est plus que la raison d’Etat, 
 173
  
L’amour de la patrie peut & doit exister dans la Monarchie, 
 182
  
Avilissement des Grands dans un Etat, prélude de l’anarchie absolue, 
 194
  
Dans une nation où chaque profession ne fera estimée que par sa solde, le soldat sera un goujat auprès d’un valet, 
 205
  
La sociabilité est la société dans les vertus, son contraire dans les vices, 
 213
  
Abbréviation des deuils, altération des mœurs, 
 214
  
Apathie, mort civile, 
 224
  
Décence des mœurs, 
 226
  
Distindion de la simplicité à la familiarité, 
 232
  
Les mœurs sont les cordes de l’instrument politique, les