Page:Moreau.- Mémoires historiques et litteraires F.-J. Talma, 1827.djvu/9

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


MÉMOIRES

HISTORIQUES ET LITTÉRAIRES

SUR

F.-J. TALMA.

«Le théâtre exerce beaucoup d’empire sur Jes hommes : une tragédie qui élève l’âme, une comédie qui peint les mœurs et les caractères, agit sur l’esprit d’un peuple comme un événement réel ; mais pour obtenir un grand succès sur la scène, il faut avoir étudié le public auquel on s’adresse, et les motifs de toute espèce sur lesquels son opinion se fonde. La connaissance des hommes est aussi nécessaire que l’imagination même à un auteur dramatique. Il doit atteindre aux sentimens d’un intérêt général, sans perdre de vue les rapports particuliers qui influent sur les spectateurs.»

Ce que Madame de Staël dit ici de l’auteur dramatique s’applique également au comédien. La connaissance des hommes et l’imagination ne lui sont pas moins nécessaires pour s’identifier avec ses personnages, qu’au poëte pour les
2e. édition.