Page:Nietzsche - Ainsi parlait Zarathoustra (trad. Albert, 1903).djvu/483

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Page 430, ligne 8 du b. :

jeu de mots sur Schwarzsichtig (qui voit noir) et Schwœrsüchtig (qui est ulcéré).

[Le volume tout entier est rempli d’allitérations, d’assonances, et d’associations par analogie que nous n’avons pu rendre qu’approximativement]


Henri Albert