Page:Pierquin - Le Poème anglo-saxon de Beowulf.djvu/32

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHAPITRE II

Considérations diverses sur Beowulf
I

La date des événements rapportés dans Beowulf, est le milieu du ve siècle : Hródgár et Halga, deux des rois régnant à l’époque du poème, sont fils et successeurs d’Healfdene II. Les noms de ces princes revenant maintes fois au cours du poème, il convient de donner le plus de détails possible sur leur généalogie. Fróda IV régna sur le Danemark, rangeant la plupart des îles sous sa domination, ainsi que la portion orientale de la Scanie, A. D. 370. Ses fils furent : 1. Ingeld ; 2. Healfdene II ; 3. Fróda V. D’après le poème de Beowulf (v. 117), Healfdene eut quatre enfants, Heórogar, Hródgár, Halga, et une princesse, Elan. Parmi ceux-ci, Hródgár et Halga, régnèrent conjointement en Scanie[1] ; et suivant Suhm, Ingeld fut roi de Zélande[2]. Johannes Magnus[3] et Saxo Grammaticus[4] s’accordent à faire d’Ingeld un contemporain d’Healfdene. Et ces auteurs font aussi d’Halga un

  1. Holberg, Dannemark’s Riges. Hist., vol. I, 49, Hafn., 1762.
  2. Historie of Danmark, Hafn., 1776.
  3. Hist. Gothorum, 174, Paris, 1554.
  4. Hist. Dan., livre VI, p. 107.