Page:Pierquin - Le Poème anglo-saxon de Beowulf.djvu/34

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


II

Quel fut le héros du poème, Beowulf le Geat ? L’opinion courante fait de Beowulf un Angle du Jutland ou du Sleswicg, étant l’ami et le neveu d’Hygelac, dont le père Hredel avait succédé à Offa sur le trône angle. Selon la tradition normande, Offa était le fils ou le neveu de Gármund, son prédécesseur.

Wermund, Uffi et Huhlék, dans les généalogies publiées par Langebeke, se placent immédiatement après Hrolf Kraki, fils d’Halga : mais comme il est constant qu’ils ne régnèrent jamais en Danemark, et que les auteurs des généalogies consignent dans leurs documents, les rois contemporains des pays voisins, on peut considérer ces princes comme ayant régné au pays angle dans l’ordre énuméré plus haut, cependant que dans la même période régnaient également en Danemark, Fróda IV, Healfdene II, et Hródgár. Mathieu Paris[1] dans sa vie d’Offa, rapporte la légende de Gármund et d’Offa, telle qu’on la trouve dans Johannes Magnus et Saxo Grammaticus[2], avec tous ses merveilleux détails ; et John de Brompton[3] donne la généalogie suivante de la race d’Offa : Woden, Wiclaet, Wermond, Offa, Dengelt. Il résulterait de ces observations qu’il ne peut y avoir de doute que l’Offa de Mathieu Paris et de John de Brompton n’ait été l’Ubbi, l’Ubbo de la tradition normande. Et, si l’on considère que ces rois ont été énumérés faussement dans les généalo-

  1. Watts, éd. fol. 1671.
  2. P. 59.
  3. Script. Dan., I, 33.