Page:Prével et Tréfeu, La Romance de la rose.djvu/25

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


FRANCISQUE, RÉBECCA, OCTAVE.
––––––––––Étrange femme
––––––––––Belle à ravir !
––––––––––Comme on l’enflamme !
––––––––––C’est un plaisir !
MISSTRESS.
––––––Mossieu, je souis veuve et très-riche
––––––Will you épouser moi, my dear ?
OCTAVE.

Vous épouser ?

FRANCISQUE.
––––––––––Que c’est englishe !
MISTRESS.
––––––Dix minutes pour réfléchir !
–––––––––What O clock is it ?
RÉBECCA.
–––––––––––Midi sonne !
MISTRESS.
––––––Votre montre va bien ? Oh yes.
––––––Dix minutes, pas plus, je donne !!
FRANCISQUE.
––––––On répondra par train express.
REPRISE DE L’ENSEMBLE.

Mistress rentre chez elle.


Scène XIII

Les Mêmes, moins MISTRESS.


OCTAVE.

Ah ! mon Dieu, je vais m’évanouir… je m’évanouis ! … son mari… 100,000 fr. de rentes !… Ah ! ah ! ah ! …

Il tombe dans les bras de Francisque et de Rébecca.

FRANCISQUE.

Il se trouve mal… avant le mariage !… Il ne lui restera rien à faire après !

RÉBECCA.

Vous n’êtes donc pas un homme ?

OCTAVE.

Mais si je l’épouse sans lui avouer la vérité, et qu’elle veuille me faire chanter le soir de ma noce… elle plaidera en séparation dès le lendemain.