Page:Prével et Tréfeu, La Romance de la rose.djvu/30

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


RÉBECCA.

Tu m’épouseras en même temps… ça sera gentil, deux noces.

FRANCISQUE.

Oui, oui, quand tu en auras comme ça.

Au public.

––––––Le chien du colonel, messieurs,
––––––Est là qui nous roule des yeux !
––––––A le siffler, y a du danger
––––––N’allez pas le faire enrager !
––––––––Rrrouah ! ouah ! ouah !
RÉBECCA.
––––––––Ah ! qu’on ne soit pas cruel
––––––––Pour le chien du colonel.
TOUS.
––––––––Qu’on ne soit pas cruel


FIN.