Page:Racine - Œuvres, t7, éd. Mesnard, 1870.djvu/407

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée
397
NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE.

Cette édition contient les mêmes matières que celles de 1697 et de 1702. C’est à son texte que d’Olivet a rapporté les variantes données par lui dans l’édition de 174J. — Autre édition en —j..

Œuvres de Racine. Nouvelle édition. Amsterdam, i~i3, 2 volumes petit in-8.

Œuvres de Racine, augmentées de toutes les pièces qu’il a composées jusques à sa mort. Bruxelles, Migeot, 1717, 2 volumes in-12. Œuvres de Racine. Troisième édition, Paris, par la compagnie des libraires, 172 1, 2 volumes in-12.

Renfermant les pièces de théâtre et les Cantiques spirituels. Les Œuvres de Jean Racine. Nouvelle édition, augmentée de diverses pièces et remarques. Amsterdam, J. F. Bernard, 1722, 2 volumes in-12.

Avec frontispice gravé et figures. — Contenant de pins que les éditions précédentes, au tome I, une Vie de fauteur, la Nymphe de la Seine, la Lettre à l’auteur des Hérésies imaginaires ; au tome II, l’épigramme Sur u Judith de Boyer, les vers Sur l’Art de prêcher et Sur le poème de l’Amitié de M. l’abbé de Villiers, Deux lettres concernant les ouvrages de MM. Corneille et Racine, Apollon charlatan, satire attribuée à Barbier d’Aucourt ; aux deux tomes, des Remarques sur les pièces de Racine. Cette édition a été donnée par Bruzen delà Martinière, au témoignage de Niceron. — Autre édition en 1736.

Œuvres de Racine. Londres, imp. de Tonson et Watts, 1723, 2 volumes in-4, avec frontispice gravé et planches.

Publiées par Coste, qui a signé l’épître dédicatoire au duc de Glocester. « Cette édition, dit Louis Racine, Œuvres, tome V, p. 25g, devenue fort chère, parce qu’on en tira très-peu d’exemplaires, ne mérite le prix qu’on y met, ni par le travail de l’imprimeur, ni par celui de l’éditeur. » Œuvres de Racine. Cologne, Pierre Marteau, 1723, 2 volumes in-12.

Œuvres de Racine. Paris, par la compagnie des libraires, 1728, 2 volumes in-12.

Avec frontispice gravé et figures. La dernière strophe de la Nymphe de la Seine y a le titre de Ode secovAe. La tragédie d’Esther y est partagée en quatre actes, quoique par une erreur d’impression le quatrième acte ait le chiffre V. Cette édition contient de plus que les précédentes : au tome I, les épigrammes Sur V assemblée des évoques, Sur le Germanicus de Pradon, et Sur le Sésostris de Longepierre, et les vers Sur le portrait de M. Arnauld, la Seconde lettre de Racine aux deux apologistes de Nicole, les deux Réponses à sa première lettre, et une lettre de Boileau à Racine (la lettre 1 57 dans notre édition) ; au tome II, deux Lettres à Monsieur L** touchant les tragédies de Racine. Elle a d’ailleurs la même Vie de l’auteur et les mêmes pièces que l’édition de 1722, excepté les vers Sur l’Art de prêcher et Y Apollon charlatan. Ni-