Page:Ramayana, trad. Roussel, tome 1.djvu/12

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


le retour de Râma (dont il déposa les pantoufles sur le trône). Bharata parti, le vénérable Râma, plein de loyauté, maître de ses sens,

40. Réfléchissant aux incessantes visites (que ne manqueraient de lui faire) les habitants de la ville et (son frère), s’enfonça résolument dans les bois de Dandaka.

41. Ayant ainsi pénétré dans la grande forêt, Râma, aux yeux de lotus, tua le Râkshasa Virâdha ; puis il visita Çarabhañga,

42. Sutîkshna, Agastya et son frère. Sur le conseil d’Agastya, il se saisit de l’arc d’Indra,

43. D’une épée et de deux carquois inépuisables ; il était au comble de la joie. Tandis que Râma séjournait ainsi dans la forêt, au milieu des fauves,

44. Tous les Rǐshis accoururent (lui demander de les) débarrasser des Râkshasas. Il leur promit (de purger) la forêt de ces démons.

45. Râma promit aux solitaires, pareils à Agni, qui habitaient la forêt de Dandaka, de combattre et de tuer les Râkshasas.

46. Durant son séjour (dans cette forêt), la Râkshasî Çûrpanakhâ qui habitait le Janasthâna, et changeait de forme à volonté, fut défigurée (par Lakshmana).

47. À la voix de Çûrpanakhâ, tous les Râkshasas se réunirent contre lui. Khara, Triçiras, Dûshana,

48. Râma les tua dans le combat ainsi que leurs troupes. Pendant qu’il habitait la forêt, de ces Râkshasas qui avaient établi leur retraite sur le Janasthâna,

49. Quatorze milliers furent (ainsi) exterminés. Râvana, ayant alors appris le meurtre de ses parents, transporté de fureur,

50. S’associa le Râkshasa Mârîca qui multiplia ses efforts pour le détourner (de son dessein).

51. — Tu ne saurais lutter contre ce (héros) puissant, ô Râvana. — Sans tenir compte de cette parole, Râvana, poussé par Kâla,

52. S’en alla suivi de Mârîca dans l’ermitage de Râma. Ayant, à l’aide de (Mârîca) et de son déguisement magique, écarté de l’ermitage les deux fils de roi,

53. Il enleva l’épouse de (Râma), et frappa mortellement le vautour Jatâyus. Râghava rencontra le vautour blessé qui lui apprit le rapt de Maithilî.

54. Enflammé de colère, il s’épancha en lamentations, les sens troublés. Plein de douleur, il brûla le cadavre du vautour Jatâyus.