Page:Ramayana, trad. Roussel, tome 1.djvu/27

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Védas et les six Angas, (multipliant) les offrandes par milliers, trouvant dans le bien leur félicité, Rĭshis magnanimes, éminents, pareils aux grands Rĭshis.


Tel est, dans le vénérable Râmâyana,
Le premier des poèmes, œuvre de Vâlmîki, le Rĭshi,
Le cinquième Sarga du Bâlakânda.