Page:Ramayana, trad. Roussel, tome 1.djvu/49

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



SARGA XIV


DESCRIPTION DE L’AÇVAMEDHA



1. L’année écoulée, le cheval étant de retour, le sacrifice royal s’accomplit sur la rive septentrionale de la Sarayû.

2. Rĭshyaçrĭñga à leur tête, les excellents Deux-fois-nés procédèrent au grand sacrifice de l’Açvamedha, offert par le souverain magnanime.

3. Les officiants, parvenus au terme de la science védique, accomplirent l’œuvre suivant les lois et les règles ; ils procédèrent selon les Çâstras.

4. Après l’offrande préalable (de Soma) et de beurre clarifié, conformément aux Çâstras, les Deux-fois-nés firent toutes les autres cérémonies, suivant les règles et les Çâstras.

5. Tous ces taureaux des ascètes, honorant (les Dieux), accomplirent joyeux et d’après les règles, tous les rites, à commencer par le pressurage du matin.

6. La part d’Indra lui fut réservée, suivant la loi ; l’irréprochable roi (Soma) fut pressuré ; le pressurage du milieu du jour eut lieu conformément à la rubrique.

7. Le troisième pressurage du roi (Soma) au grand cœur fut accompli, selon les Çâstras, par les vigilants et éminents Brahmanes.

8. Alors, Çakra et les autres Dieux supérieurs furent invoqués par Rĭshyaçrĭñga et ses collègues, à l’aide de Mantras empruntés aux Çikshâs.

9. Les Hotars (à leur tour), après les avoir invoqués par des chants suaves et des Mantras pleins d’onction, distribuèrent aux habitants du ciel leurs parts d’offrandes, chacun selon son rang.