Page:Regle de saint Benoit 1689 - Rusand, 1824.djvu/11

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


crits et sur les meilleures éditions latines. Mais comme j’étais persuadé qu’il ne suffisait pas que cette version fût fidèle et exacte, et qu’il était encore important qu’elle eût autant de clarté, de netteté, et même d’agrément, qu’elle en pouvait avoir, pour être reçue favorablement non-seulement des religieux et des religieuses, mais par beaucoup de gens du monde qui lisent la règle de Saint Benoît avec édification et avec utilité, je crus ne pouvoir prendre de meilleures mesures que d’engager M. l’abbé de..... à revoir cette version. Je la lui envoyai en effet ; mais je fus surpris que cet abbé, si distingué, et à qui il semble que Dieu avait réservé cet ouvrage, en me la ren-