Page:Revue de l'Orient Chrétien, vol. 8, 1903.djvu/416

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sectes chrétiennes (Melkites, Nestoriens, Jacobites, Maronites) qui existaient de son temps.

Bibl. vatic.

Bibl. or. Univ. Saint-Joseph : deux manuscrits, dont l’un est une copie de celui de Rome. L’autre date de 1776 et a été copié sur un manuscrit de 1650 par Ibrahim ben Mikaïl Ibrahim al-Aoura.

Abrégé de la doctrine chrétienne sur la Trinité et l’Incarnation, composé sur la demande du cheikh Abou’l Srour de Tinnis.

Le Machriq (année 1898) en a donné le texte. Cet abrégé offre quelques ressemblances avec l’opuscule que nous traduisons. Ce cheikh Abou’l Srour serait-il le même que le musulman dont parle notre lettre ?

Profession de foi, rédigée par Paul d’Antioche, afin d’être opposée à toutes les professions de foi hérétiques (Bibl. nat. de Paris, n. 258, etc.).

5° Chapitre sur la réalité du voyage des mages à Bethléem (Bibl. nat., n. 258).

6° Traité de Paul d’Antioche sur la ligne de conduite que les hommes croient être agréable à Dieu et qui en réalité provoque sa colère.

N. B. Presque tous ces ouvrages se trouvent à la Bibliothèque nationale (fonds arabe, n. 165 et n. 258). Pour les autres indications, v. Steinschneider et autres catalogues.

Pauli Sidonensis episcopi oratio pronunciata occasione ludaeorum quorumdam qui religionem christianam amplexi sunt.

(V. Steinschneider, p. 63, n. 18.)


II


TRADUCTION.


Bibliographie. — Cf. Ludovicus Marracci, Refutatio Al Corani, Patavii, 1698. — Gustav Flügel, Corani textus et Concordantiae.
N. B. Dans les renvois, les chiffres romains indiquent la sourate (ou le chapitre), et les chiffres arabes le verset. — Le Coran est cité d’après le texte de Flügel.


Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit, Dieu unique en trois personnes.