Page:Revue des Deux Mondes - 1870 - tome 86.djvu/123

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


III. Le chemin de fer de l’Union. — Chicago et New-York.


VIII

La ville d’Ogden est située sur la côte septentrionale du Lac-Salé et à une quarantaine de milles de la capitale des mormons ; cette station relie le chemin de fer Central à celui de l’Union, à une distance de 742 milles de Sacramento et de 1,030 d’Omaha. Comme il a été dit déjà [1], c’est un des plus anciens sièges du mormonisme. Elle a été fondée, il y a environ seize ans, par un des disciples de Brigham Young, et a pris le nom d’un aventurier qui, après avoir pénétré dans cette région avant l’arrivée des mormons, était parvenu à s’y maintenir au milieu de tribus hostiles d’Indiens. Aujourd’hui la ville compte de 3,500 à 4,000 habitans. Elle est adossée à une muraille naturelle d’environ 2,000 pieds de haut, et dont le sommet était, lors de mon passage, entièrement couvert de neige. Les rues en sont larges, tirées au cordeau et se coupent à angles droits ; les maisons n’ont rien de remarquable, mais elles semblent assez bien

  1. Voyez la Revue du 1er novembre et du 1er décembre 1869.