Page:Revue des Deux Mondes - 1870 - tome 89.djvu/344

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


SECONDE PARTIE [1]

I. A historical account of the neutrality of Great-Britain during the American civil war, by Mountague Bernard ; London 1870. — II. A history of the San-Juan water boundary question, by viscount Milton ; London 1869.


I

La réponse des Américains du nord à la proclamation du président Lincoln en faveur de l’intégrité de l’Union avait été prompte et énergique. Cette proclamation portait la date du 15 avril 1861 ; trois jours après, des troupes du Massachusets et de l’Indiana arrivaient à New-York. Par malheur, cette grande nation n’avait jamais fait de préparatifs de guerre ; elle n’était organisée que pour la paix. Le nord surtout était dépourvu d’armes et de munitions. L’arsenal d’Harper’s Ferry, le plus important de tous, avait été détruit le 19 avril par l’officier qui en avait le commandement, afin d’éviter qu’il ne tombât au pouvoir des rebelles. Il ne contenait au surplus que 15,000 fusils. La plupart des magasins d’armes fédéraux étaient situés dans les états insurgés. On prétend que le secrétaire de la guerre sous la présidence de M. Buchanan y avait accumulé dans les derniers temps de son administration les fusils que contenaient les magasins du nord, en quoi il aurait été

  1. Voyez la Revue du 1er septembre.