Page:Revue des Deux Mondes - 1903 - tome 18.djvu/32

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


et amitiés à votre frère Urbain, à M. Ruchet, et à sa femme, à Mlle Sylvie, à Lèbre ; des baisers aux enfans que ce bruit de guerre a cessé de faire sourire je ne sais pourquoi dans vos lettres ; je n’ose plus dire à ces demoiselles puisqu’il n’y en a plus qu’une. Mes hommages à la bonne Mme Reynier puisque vous l’avez nommée.

« Je baise les mains de Mme Olivier, et je vous les serre, cher ami. »

1838 (octobre). Dimanche matin.

« Madame et amie,

« Je vous réponds vite pour vous dire que j’ai vu hier M. Mickiewicz. Je suis arrivé à sa maison rue du Val-de-Grâce, n° 4, au moment où il allait quitter pour conduire sa femme dans un autre logis : la grande affaire était de la décider à s’habiller, à se chausser. Il était dans les transes ; mais dans le peu que j’ai pu lui dire, il a tout à fait adhéré ; il accepte si on le nomme [1]. Son programme n’est pas encore achevé, et je ne sais s’il pourra l’envoyer à temps : la situation extraordinaire où il se trouve pourrait bien, ce me semble, faire passer là-dessus. Au reste, je lui ai fait promettre d’écrire au premier instant libre un mot à M. Jacquet, ou à M. Monnard, par lequel il déclare persister toujours dans sa candidature. Vous pouvez en attendant l’assurer.

« Mickiewicz me fait l’effet d’être un de ces seconds de Byron, le pendant de Manzoni en Italie ; ce qu’aurait pu être Lamartine en France. En lisant une traduction de son Konrad Wallenrod, j’avais noté de bien belles pensées, de celles dont deux ou trois suffisent à marquer la région du poète.

« Je vois avec effroi cette seconde invasion de Burgondes dans votre pays resté jusque-là 'romand : vos hégéliens au bord du lac sont le sanglier dans la claire fontaine : malheureuse loi d’organisation qui a ainsi tout troublé ! Que Lèbre donc tue ce sanglier. J’ai appris avec plaisir que son Baader n’était pas mort. Vous ne me dites plus à travers cela où en sont au juste les affaires d’Olivier.

  1. Il était alors question d’appeler Mickiewicz à la chaire de littérature latine, à Lausanne. Cf. à cet égard la lettre que Sainte-Beuve écrivait à M. Monnard le 7 novembre 1838 pour lui recommander le poète polonais. (Nouvelle Correspondance, p. 51.)