Page:Rodenbach - Bruges-la-Morte, Flammarion.djvu/15

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Rodenbach - Bruges-la-Morte, Flammarion, page 0001.png

I

Le jour déclinait, assombrissant les corridors de la grande demeure silencieuse, mettant des écrans de crêpe aux vitres.

Hugues Viane se disposa à sortir,