Page:Rodenbach - Bruges-la-Morte, Flammarion.djvu/65

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




IV

Hugues eut vite fait d’être renseigné sur elle. Il sut son nom : Jane Scott, qui figurait en vedette sur l’affiche ; elle résidait à Lille, venant deux fois par semaine, avec la troupe dont elle faisait partie, donner des représentations à Bruges.

Les danseuses ne passent guère pour être puritaines. Un soir donc, induit à se rapprocher d’elle par le charme douloureux de cette ressemblance, il l’aborda.