Page:Sablé - Maximes, 1870.djvu/83

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





DE L’AMITIÉ

(MANUSCRITS DE CONRART, TOME XI, PAGE 175)

——



L’amitié est une espece de vertu qui ne peut estre fondée que sur l’estime des personnes que l’on ayme, c’est à dire sur les qualitez de l’ame, comme sur la fidélité, la generosité et la discretion, et sur les bonnes qualitez de l’esprit.


*


Il faut aussi que l’amitié soit reci-