Page:Savinien Cyrano de Bergerac - La mort d'Agrippine - 1654.djvu/27

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Que Tybere eſt celuy qui fit mourir mon Pere.



Scène V

Seianus, Terentius



Terentius

Immoler Agrippine à l’objet de ton feu,
La victime ſera plus noble que le Dieu.


Seianus

Que vous connaiſſez mal le ſujet qui m’enflame.


Terentius

Quoy ! Livilla n’eſt point…


Seianus

Quoy ! Livilla n’eſt point…Non ie la hay dans l’ame,
Et quoy qu’elle m’adore, & qu’elle ait à mes vœux
Immolé ſon Eſpoux, ſon frere & ſes neveux,
Ie la trouve effroyable, & plus ſa main ſanglante