Page:Savinien Cyrano de Bergerac - La mort d'Agrippine - 1654.djvu/38

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Ie le veux rendre au fils l’ayant receu du Pere.


Agrippine

Avec un Diadéme on n’attache pas bien
Un cœur tout genereux qui veut aymer pour rien.


Tibere

Pour te la conſerver, i’ay receu la Couronne,
Ie te la rends, Princeſſe.


Agrippine

Ie te la rends, Princeſſe. Et moy ie te la donne.


Tibere

Mais comme i’en diſpoſe au gré de tes parens,
C’eſt moy qui te la donne.


Agrippine

C’eſt moy qui te la donne. Et moy ie te la rends.
As-tu droict d’eſperer que cette ame hautaine
En generoſité ſuccombe ſous la tienne.


Tibere

Eſcoute dans ton ſein ton cœur te démentir.