Page:Savinien Cyrano de Bergerac - La mort d'Agrippine - 1654.djvu/48

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.
39
tragedie.




Scène V

Seianus, Terentius, Livilla.




Livilla

Quoy tu reſtes à Rome, & le Foudre grondant
Ne pourra t’éveiller ſi ce n’eſt en tombant ?
Fuy, fuy, tout eſt perdu.


Seianus

Fuy, fuy, tout eſt perdu. L’Empereur ſçait la trame ?


Livilla

Tout eſt perdu, te dis-je ?


Seianus

Tout eſt perdu, te dis-je ? Ah ! pourſuivez, Madame.


Livilla

Tu n’as plus qu’un moment.