Page:Schwob - Mœurs des diurnales, 1903.djvu/138

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



EXERCICE


matière

M. Jean Richepin a été atteint de la fièvre typhoïde après avoir mangé des huîtres.

développement
I

Journal mondain et parisien (école Arthur Meyer).


Les huîtres meurtrières.

Le rare poète Jean Richepin vient d’être atteint d’une fièvre, que l’on craint typhoïde et que nous espérons n’être que muqueuse, et il aurait gagné cette maladie en mangeant des huîtres.

Un grand docteur, à qui nous annoncions cette triste nouvelle, nous a déclaré à ce propos que non seulement