Page:Schwob - Mœurs des diurnales, 1903.djvu/162

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



DE LA SCIENCE


(Chapitre très court)


Vous avez du sujet que vous traitez des notions vagues, comme il convient. Il est bon, politique, et flatteur pour le public de reconnaître qu’il les possède également. Ainsi l’hypnotisme, la suggestion, la puissance de la volonté sont choses dont tout le monde doit avoir entendu parler. Le public, même s’il les ignore, sera heureux, comme M. Jourdain, de les connaître sans le savoir.

Vous écrirez donc, dans un article sur l’anthropométrie (système Bertillon) :


On sait également que la volonté n’a aucune influence sur la longueur de la tête.

(Le Gaulois, 6 novembre 1902.)