Page:Sima qian chavannes memoires historiques v3.djvu/547

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


fit une enquête530-1 à ce sujet ; il dit en conséquence : « Pour arriver au pays de Chou, on passe par le district de Kou530-2 ; le district de Kou présente beaucoup d’escarpements et on y fait de longs détours ; si maintenant on perce le chemin de Pao et de Ye, il y aura peu d’escarpements et la distance sera raccourcie de quatre cents li ; d’ailleurs, la rivière Pao communique avec la rivière Mien ; la rivière Ye communique avec la rivière Wei ; sur tous ces cours d’eau, on peut faire les transports de grain par bateaux. Les transports viendront de (la commanderie de) Nan-yang530-3 remonteront la rivière Mien, puis entreront dans la rivière Pao ; depuis le point où la rivière Pao cesse d’avoir assez d’eau jusqu’à la rivière Ye, il y a un intervalle d’une centaine de li où les transports se feront par chars ; le grain descendra le cours delà rivière Ye, puis descendra la rivière Wei ; de cette manière les céréales du Han-tchong530-4 pourront être amenées. Le grain qui vient de l’est des montagnes suivra

Ye ------ , qui se jette dans la rivière Wei -- , près de la sous-préfecture de Mei -- , préfecture de Fong-siang, province de Chàn-si. En organisant un portage de la rivière Pao à la rivière Ye, les produits du Se-tch’oan et du Hou-pei pouvaient être amenés dans le Chàn-si.

530-1. L’édition de Shanghai donne, par suite d’une faute d’impression, la leçon -- , au lieu de la leçon -- .

530-2. On appelait -- « district », à l’époque des Han, les régions habitées par des peuplades barbares et non encore soumises au régime administratif des préfectures. Le district de Kou ---- correspondait, d’après Yen Che-kou, à la sous-préfecture actuelle de Fong -- , préfecture de Han-tchong, province de Chàn-si.

530-3. Aujourd’hui, préfecture de Nan-yang, province de Chàn-si.

530-4. Aujourd’hui, préfecture de Han-tchong, dans le sud-ouest de la province de Chàn-si.