Page:Sue - Le Juif errant - Tomes 9-10.djvu/553

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



XXII


Conclusion.


Notre tâche est accomplie, notre œuvre achevée.

Nous savons combien cette œuvre est incomplète, imparfaite ; nous savons tout ce qui lui manque, et sous le rapport du style, et de la conception, et de la fable.

Mais nous croyons avoir le droit de dire cette œuvre honnête, consciencieuse et sincère.

Pendant le cours de sa publication, bien des attaques haineuses, injustes, implacables, l’ont poursuivie ; bien des critiques sévères, dures, quelquefois passionnées, mais loyales, l’ont accueillie.

Les attaques violentes, haineuses, injustes, implacables nous ont diverti par cela même, nous l’avouons en toute humilité, par cela même qu’elles tombaient formulées en mande-