Page:Verne - Le Pays des fourrures.djvu/32

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée
22
LE PAYS DES FOURRURES.

apparaissent sur divers points du contour du satellite terrestre. Si l’astronome de Greenwich parvenait à trancher la question d’une manière irréfutable, il aurait droit aux éloges de toute l’Europe savante.

Thomas Black se prépara donc à partir, et il obtint de pressantes lettres de recommandation pour les agents principaux de la Compagnie de la baie d’Hudson. Or, précisément, une expédition devait se rendre prochainement aux limites septentrionales du continent afin d’y créer une factorerie nouvelle. C’était une occasion dont il fallait profiter. Thomas Black partit donc, traversa l’Atlantique, débarqua à New-York, gagna à travers les lacs l’établissement de la rivière Rouge, puis de fort en fort, emporté par un traîneau rapide, sous la conduite d’un courrier de la Compagnie, malgré l’hiver, malgré le froid, en dépit de tous les dangers d’un voyage à travers les contrées arctiques, le 17 mars, il arriva au Fort-Reliance dans les conditions que l’on connaît.

Telles furent les explications données par l’astronome au capitaine Craventy. Celui-ci se mit tout entier à la disposition de Thomas Black.

« Mais, monsieur Black, lui dit-il, pourquoi étiez-vous si pressé d’arriver, puisque cette éclipse de soleil ne doit avoir lieu qu’en 1860, c’est-à-dire l’année prochaine seulement ?

— Mais, capitaine, répondit l’astronome, j’avais appris que la Compagnie envoyait une expédition sur le littoral américain au-delà du soixante-dixième parallèle, et je ne voulais pas manquer le départ du lieutenant Hobson.

— Monsieur Black, répondit le capitaine, si le lieutenant eût été parti, je me serais fait un devoir de vous accompagner moi-même jusqu’aux limites de la mer polaire. »

Puis, il répéta à l’astronome que celui-ci pouvait absolument compter sur lui et qu’il était le bienvenu au Fort-Reliance.

CHAPITRE IV

une factorerie.


Le lac de l’Esclave est l’un des plus vastes qui se rencontre dans la région située au-delà du soixante et unième parallèle. Il mesure une longueur de deux cent cinquante milles sur une largeur de cinquante, et il est exactement par 61°25’de latitude et 114° de longitude ouest. Toute la