Page:Verne - Les Tribulations d’un Chinois en Chine.djvu/112

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de nénuphar, du tabac de Tartarie, etc., pour cent soixante-dix millions d’affaires. Mais Kin-Fo ne songea même pas à visiter, dans cette curieuse Tien-Tsin, la célèbre pagode des supplices infernaux ; il ne parcourut pas, dans le faubourg de l’Est, les amusantes rues des Lanternes et des Vieux-Habits ; il ne déjeuna pas au restaurant de « l’Harmonie et de l’Amitié », tenu par le musulman Léou-Lao-Ki, dont les vins sont renommés, quoi qu’en puisse penser Mahomet ; il ne déposa pas sa grande carte rouge — et pour cause — au palais de Li-Tchong-Tang, vice-roi de la province depuis 1870, membre du Conseil privé, membre du Conseil de l’Empire, et qui porte, avec la veste jaune, le titre de Fei-Tzé-Chao-Pao.

Non ! Kin-Fo, toujours brouetté, Soun toujours brouettant, traversèrent les quais où s’étageaient des montagnes de sacs de sel ; ils dépassèrent les faubourgs ; les concessions anglaise et américaine, le champ de courses, la campagne couverte de sorgho, d’orge, de sésame, de vignes, les jardins maraîchers, riches de légumes et de fruits, les plaines d’où partaient par milliers des lièvres, des perdrix, des cailles, que chassaient le faucon, l’émerillon et le hobereau. Tous quatre suivirent la route dallée de vingt-quatre lieues qui conduit à Péking, entre les arbres d’essences variées et les grands roseaux du fleuve, et ils arrivèrent ainsi à Tong-Tchéou, sains et saufs, Kin-Fo valant toujours deux cent mille dollars, Craig-Fry solides comme au début du voyage, Soun poussif, éclopé, fourbu des deux jambes, et n’ayant plus que trois pouces de queue au sommet du crâne !

On était au 19 juin. Le délai accordé à Wang n’expirait que dans sept jours !

Où était Wang ?




CHAPITRE XIII

dans lequel on entend la célèbre complainte des « cinq veilles du centenaire ».



« Messieurs, dit Kin-Fo à ses deux gardes du corps, lorsque la brouette s’arrêta à l’entrée du faubourg de Tong-Tchéou, nous ne sommes plus qu’à