Page:Villiers de L'Isle-Adam - Nouveaux Contes cruels.djvu/13

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


NOTE DE L’ÉDITEUR

____


Le présent volume contient, outre les Nouveaux Contes cruels qui parurent l’année même de la mort de Villiers de l’Isle-d’Adam, en une plaquette aujourd’hui très rare, — les dernières pages écrites par le poète : l’Élu des Rêves, Maître Pied, l’Amour sublime, le Meilleur Amour, les Filles de Milton (celles-ci inachevées) jusqu’à aujourd’hui inédites en volumes, auxquelles nous avons cru devoir ajouter une première lettre d’un roman qui devait être écrit sous forme de correspondance, que Villiers de l’Isle-d’Adam et Judith Gautier eurent un jour l’idée de faire en collaboration. Mais il n’y eut jamais que cette première lettre.