Page:Villiers de L'Isle-Adam - Tribulat Bonhomet, 1908.djvu/283

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



ÉPILOGUE




LES VISIONS MERVEILLEUSES


DU


Dr TRIBULAT BONHOMET


« Je ne disputerai pas toujours, dit l’Éternel. »
Isaïe. ch. lxvii, v. 12.