À mon retour (hé, je m’en desespere !)

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre de RonsardAmours Diverses

À mon retour (hé, je m’en desespere !)


À mon retour (hé, je m’en desespere !)
Tu m’as receu d’un baiser tout glacé,
Froid, sans saveur, baiser d’un trespassé,
Tel que Diane en donnoit à son frere.

Tel qu’une fille en donne à sa grand’mere,
La fiancée en donne au fiancé,
Ny savoureux, ny moiteux, ny pressé.
Et quoy, ma lévre est-elle si amere ?

Ha, tu devrois imiter les pigeons,
Qui bec en bec de baisers doux et longs
Se font l’amour sur le haut d’une souche.

Je te suppli’, Maistresse, desormais
Ou baise moy la saveur en la bouche,
Ou bien du tout ne me baise jamais.