Élégies (Marceline Desbordes-Valmore)/Son image

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charpentier (pp. 50-51).


SON IMAGE


Elle avait fui de mon âme offensée ;
Bien loin de moi je crus l’avoir chassée :
Toute tremblante, un jour, elle arriva,
Sa douce image, et dans mon cœur rentra.
Point n’eus le temps de me mettre en colère ;
Point ne savais ce qu’elle voulait faire ;
Un peu trop tard mon cœur le devina.


Sans prévenir, elle dit : « Me voilà !
Ce cœur m’attend. Par l’Amour que j’implore,
Comme autrefois j’y viens régner encore ! »
Au nom d’amour ma raison se troubla ;
Je voulus fuir, et tout mon corps trembla ;
Je bégayai des plaintes au perfide ;
Pour me toucher il prit un air timide ;
Puis à mes pieds, en pleurant, il tomba :
J’oubliai tout dès que l’Amour pleura !