Mozilla.svg

Œuvres (Ferrandière)/Fables/Fable 046

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Janet et Cotelle (Première partie : Fables — Seconde partie : Poésiesp. 52).

FABLE XLVI.

LE PINSON ET LA PIE.


Apprends-moi donc une chanson,
Demandoit la bavarde pie
À l’agréable et gai pinson
Qui chantoit le printemps sur l’épine fleurie.
— Allez, allez, vous vous moquez, ma mie ;
À gens de votre espèce, oh ! je gagerois bien
Que jamais on n’apprendra rien.
— Eh quoi ! la raison, je te prie ?
— Mais c’est que pour s’instruire et savoir bien chanter,
Il faudroit savoir écouter :
Et babillard n’écouta de sa vie.