Œuvres complètes de Theophile (Jannet)/L’infidélité me deplaist

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
ODE.


L’infidélité me deplaist,
Et mon humeur juge qu’elle est
Le plus noir crime de la terre :
Lors que les Dieux firent venir
Les premiers esclats du tonnerre,
Ce ne fut que pour la punir.
La Déesse qui fait aymer.
Des flots de l’inconstante mer
Sortit à la clarté du monde.
Or, Venus, si ton doux flambeau
Fust venu d’ailleurs que de l’onde
Sans doute il eust été plus beau.
Ce qu’un hyver a fait mourir
Un printemps le fait refleurir.

Le destin change toutes choses :
Mon amitié tant seulement,
Vos beaux lys et vos belles roses,
Dureront éternellement.