Œuvres poétiques (Théophile de Viau)/Première partie/XLIX. Ode

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
XLVIII. Ode XLIX. Ode L. Sonnet
Œuvres poétiques (Théophile de Viau)/Première partie
Un Corbeau devant moi Croasse, Texte établi par Charles Alleaume de CugnonJannetTome 1 (p. 263-264).
◄  Larissa

ODE.


Un corbeau devant moy croasse,
Une ombre offusque mes regards ;
Deux belettes et deux renards
Traversent l’endroit où je passe ;
Les pieds faillent à mon cheval,
Mon laquais tombe du haut mal ;
J’entends craqueter le tonnerre ;
Un esprit se présente à moy ;
J’oy Charon qui m’appelle à soy,
Je voy le centre de la terre.

Ce ruisseau remonte en sa source ;
Un bœuf gravit sur un clocher ;
Le sang coule de ce rocher ;
Un aspic s’accouple d’une ourse ;
Sur le haut d’une vieille tour
Un serpent deschire un vautour ;

Le feu brusle dedans la glace ;
Le soleil est devenu noir ;
Je voy la lune qui va cheoir ;
Cet arbre est sorty de sa place.